Épisode 01 - Le Concept

Façonner la Légèreté

Entretien avec
Stefano Strappazzon,
Coordinateur du Projet 1708.

1708 est un projet qui ne peut être réalisé qu’à Borgo Panigale, Bologne, chez Ducati Motor Holding. C’est un projet où l’excellence, l’ingénierie et les rêves convergent dans une perspective tant ambitieuse que performancielle. C’est un projet à la fois éthéré et extrêmement concret, fait de matière, de sons, de technologies futuristes, de vitesse et d’émotions fortes.

Nous en avons parlé avec Stefano Strappazzon, maître d’ouvrage du projet 1708.

« Chaque concepteur rêve de travailler sur un projet tel que 1708. Cela représente l’opportunité de développer des solutions qui, autrement, ne pourraient jamais être lancées sur le marché. C’est une occasion unique : s’asseoir avec l’équipe au début du projet, en étant conscients d’être tous réunis pour pousser l’entreprise au-delà de ses limites, pour créer une nouvelle référence du point de vue de l’ingénierie et de la recherche. »

1708 est un projet dans lequel le côté rêveur est fondamental. Car la mission est de créer une moto capable de représenter le nec plus ultra en matière d’ingénierie. Cet objectif ambitieux a motivé l’équipe Ducati à faire tout son possible pour envisager et mettre en place un nouveau processus de développement qui s’est avéré plus proche de l’industrie aéronautique que de celle des motos.

« Avec le 1708, nous avons pu donner libre cours à notre imagination en termes de solutions techniques, de matériaux et de procédés, dans le but de maximiser chaque caractéristique et d’atteindre des performances maximales. C’est un processus similaire à celui que Ducati Corse suit pour les motos de MotoGP, mais avec une différence : à la fin du projet, nous devons garantir une fiabilité totale pour toute la durée de vie de la moto, et non seulement pour la durée du championnat en cours. On pourrait presque dire que le 1708 est une MotoGP avec des rétroviseurs et un support de plaque d’immatriculation. »

 

 

Toutes les méthodes de calcul pour les tests sur les composants sont issues de Ducati Corse. Cependant, l’équipe Corse ne garantit pas les composants pour la durée de vie de la moto, mais seulement pour quelques courses ou, tout au plus, pour un championnat. Sur la 1708, nous utilisons les mêmes technologies et matériaux que ceux utilisés sur les prototypes, tout en assurant la fiabilité d’une moto de série. Comme dans l’industrie aéronautique, nous effectuons un nombre impressionnant de simulations virtuelles et les composants sont soumis à des thermographies, des tomographies et des tests par ultrasons. Nous exigeons que chacun des 500 exemplaires produits soit parfait.

« 1708 est un projet dans lequel nous nous accordons la liberté de concevoir les composants et le moteur en suivant un précieux processus manuel, quasi artistique, sur lequel Ducati intervient ensuite avec tout son savoir-faire pour consolider la fiabilité de chaque composant comme s’il était fabriqué industriellement. C’est une condition qui n’a pas d’équivalent dans le monde des motos, un véritable rêve. »

 

 

Les vrais rêves sont tout sauf incohérents. Les rêves produisent des idées, les idées deviennent des projets, les projets prennent la forme de prototypes et les prototypes se transforment en résultats et en émotions. On ne doit jamais sous-estimer les rêves. L’histoire de Ducati, ainsi que son présent, montrent que les rêves sont la source d’inspiration sous-jacente à chaque projet. Sans une vision, même si utopique, il n’est pas possible d’évoluer.

« Les projets comme le 1708 sont des projets démonstratifs, qui nous permettent de montrer ce que nous sommes capables de faire. Mais ce sont aussi des moments importants en termes d’innovation de l’entreprise. Par le biais des tests sur des matériaux composites nous définissons des processus qui ont une influence positive sur le savoir-faire de toute l’entreprise.

Et le résultat est impressionnant au niveau des paramètres qui le caractérisent et des performances, mais encore plus, de la joie débordante sur le visage de nos pilotes lorsqu’ils descendent de la moto après les essais. »

 

Il s’agit d’un investissement en recherche et développement vraiment important, notamment si l’on pense qu’il se concentre sur seulement 500 exemplaires en édition limitée.

1708 est un projet qui reflète profondément la marque Ducati, dans lequel, progressivement, on trouve la réponse aux inconnues, on franchit les barrières de la faisabilité et on façonne la légèreté dans l’émotion totale de la vitesse.